[5 et 6/6] Développez le trafic de votre site bio avec ces méthodes de rédaction SEO et d'optimisation du linking

Un dernier effort, vous êtes presque au bout de ma série de 6 étapes pour développer le référencement Google de votre marque bio.

Avec ce résumé synthétique des bonnes pratiques de rédaction SEO et de linking, vous allez être totalement prêt à devenir leader de votre domaine sur Google avec votre marque bio.

Et vous pourrez m'envoyer un carton de vos meilleurs produits bio à Annecy pour remercier Aventure bio d'avoir aidé votre marque bio à changer le monde ;)

Les fondamentaux de l'écriture SEO à garder en tête quand on écrit un article

Chaque article ou chaque page de votre site devrait en principe cibler 1 à 3 requêtes Google imbriquées.

Exemple : marque page en bois de cèdre parfumé contient 3 requêtes sur lesquelles il est plus au moins difficile de ranker : marque page, marque page en bois, marque page en bois de cèdre (incroyable ça existe vraiment !).

Question et problématique 

L'objectif SEO d'un article est d'être trouvé sur Google ET d'être cliqué car sélectionné par l'internaute comme une réponse à la question qu'il a posée à Google. Exemple : comment fabriquer un marque page en bois de cèdre ?

Un bon titre d'article pourrait être : Tuto pour fabriquer un marque page en bois de cèdre super élégant

Il faut répondre à la question et essayer de se démarquer sur la SERP (search engine results page) en donnant envie.

1 idée, 1 sous-titre, 1 paragraphe

Nos lecteurs sont comme nous des "zappeurs", ils commencent par "screener la page" pour voir si l'article vaut le coup d'être lu.

Gare au pogo-sticking (le retour immédiat sur la SERP Google) si l'intérêt de votre page ne saute pas aux yeux du lecteur ! Pour éviter cela, mettez en forme votre article et utilisez un plan en 3, 4, 5 paragraphes courts.

Chaque paragraphe a idéalement un sous-titre accrocheur (balise H2, titre 2) qui dit ce que contient le paragraphe sans trop en dire.

Exemple : Où trouver du bois de cèdre parfumé ?

Chaque paragraphe fait idéalement 5-6 lignes et s'articule autour d'une idée phare illustrée par une photo, un exemple ou une histoire. Utilisez le gras avec parcimonie pour guider la lecture.

Une accroche un peu "putaclic"

Je force le trait, mais les 2 - 3 première phrases doivent donner envie de lire. Éveillez la curiosité, commencez par une anecdote, posez directement la question qui brûle les lèvres du lecteur...

Cette accroche sera souvent reprise automatiquement dans la balise meta description et sera affichée sur Google, c'est votre chance d'attirer l'attention.

Une belle photo booste votre SEO

Si vous avez l'ambition de monter une stratégie de contenu ambitieuse, je vous conseille de prendre un abonnement Shutterstock et/ou d'utiliser des banques d'images gratuites (ex Burst de Shopify) pour illustrer avantageusement vos articles. Personnellement je ne me pose même plus la question du coût puisqu'il en va de l'image de ma société.

URL, Title, H1 et densité

C'est le conseil de rédaction numéro 1 : votre expression cible doit se retrouver dans votre url, dans votre title et dans votre H1 (qui est souvent votre title). Vos expressions ciblées doivent aussi se retrouver environ 3 fois dans votre contenu. Si vous travaillez avec Wordpress ou Shopify et que vous écrivez en suivant une méthode SEO, ces guidelines seront faciles à respecter sans avoir à s'en soucier.

 

Content is king, linking is queen : comment obtenir des liens qui vont booster la visibilité de votre site ?

Une page sans aucun lien externe pointant vers elle a très peu de chance de se faire une place en première page de Google. Il va donc falloir faire un travail pour obtenir quelques liens.

Qu'est-ce qu'un bon lien externe pour votre référencement Google ?

Tous les liens ne se valent pas, mais alors pas du tout ! Les liens obtenus artificiellement par échange ou sur des sites de mauvaise qualité sont à éviter, ils même être pénalisants pour vos rankings Google.

Un bon lien est une recommandation faite par un autre site pour une de vos pages (et par extension pour votre site tout entier). Il doit autant que possible être intégré harmonieusement au contenu d'une page d'un site qui traite des thématiques proches des vôtres et reprendre des mots clefs dans son ancre (son texte).

N'hésitez pas à creuser ce sujet en lisant cet article spécialisé sur le linking.

Au passage vous avez là un exemple d'un bon lien (pour le site Traficmania) : il dirige vers une page précise, en lien direct avec le thème de mon article, l'ancre (le texte) du lien est assez explicite. La notoriété d'Aventure bio n'est pas encore phénoménale, mais à mesure qu'elle se développera, la qualité de ce lien augmentera également.

 

Méthode pour travailler son linking interne

Je ne vais pas détailler le principe du PR sculpting (optimisation de la distribution du PR pagerank), mais en synthèse vos pages qui reçoivent de la popularité par l'intermédiaire de liens externes redistribuent cette popularité via les liens qu'elles contiennent elle-mêmes.

En pensant systématiquement à faire des liens entre vos articles pour orienter vos lecteurs, mais aussi Google vers des articles connexes, vous boosterez le référencement de ces articles.

 

Quand vous avez des articles à fort potentiel SEO (gros volume de recherches mensuelles d'après SEMrush et un ranking Google déjà intéressant. Entre la position 5 et 20 je dirais), vous avez intérêt à linker cet article dans une zone de la colonne latérale ou de votre footer. Cette méthode est à utiliser avec parcimonie comme toujours. Ne boostez pas plus de 5 à 10 articles d'après mon expérience.

 

Faites la promotion de votre site et de vos articles à travers vos réseaux réels et virtuels

Contrairement à un blogueur qui cherche à se faire connaitre vous avez, en tant que marketeur d'une marque bio, l'immense avantage d'avoir une légitimité offline que vous n'avez qu'à déployer en ligne.

Prenez simplement le réflexe de faire la promotion de vos articles et de votre site sur vos réseaux à chaque fois que vous publiez une nouveauté.

Vous avez probablement des dizaines de partenaires, clients pros, sous-traitants, confrères qui sont autant de personnes qui peuvent faire des liens vers vos pages, en partageant vos posts ou un insérant des liens sur leurs sites.

Faites de même, ne soyez pas avares de liens (quand on donne on reçoit, vous vous souvenez ?) et de partages sur vos réseaux sociaux. Réagissez et commentez les publications des personnes de votre réseau, créez des liens humains, les liens hypertextes suivront (sens de la formule, check)

 

cookies réseaux sociaux

 

Vous faites également probablement partie d'associations professionnelles, de syndicats, votre entreprise bio est peut-être engagées dans plusieurs initiatives collectives ? Toutes ces citations de votre marque dans les rubriques "partenaires", avec si possible des liens, sont autant d'occasions de travailler naturellement votre linking.

Dans SEMrush, il y a des modules pour suivre vos backlinks (liens externes) et pour suivre la notoriété de votre marque. Pour chaque lien sur un site, SEMrush vous donne une indication de la popularité de ce dernier. Mieux vaut un lien sur un site officiel et bien établi (avec un BM score supérieur à 20) que des dizaines de liens sur des sites pourris.

Votre marque bio est implantée dans un territoire dont les actualités sont probablement couvertes par quelques titres de presse quotidienne régionale.Faites le travail de contacter les journalistes qui traitent les pages économie, alimentation, vie locale pour parler de votre entreprise.

N'hésitez pas à faire des portes ouvertes et à y inviter les médiaux locaux. Tous ces journaux ont une version en ligne, vous avez de bonnes chances d'obtenir un petit lien précieux dans un article sur votre société ou sur une de vos initiatives.

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés